photo fredice.net

La généralisation d’internet a sensiblement modifié le monde médiatique français. Sous peine de rencontrer une sérieuse crise, les radios, la presse écrite et même les télés ont dû se mettre au diapason de cet environnement nouveau. Avec le web, les nouvelles se propagent à vitesse grand V, tout va extrêmement rapidement. À présent, lire le journal le matin puis s'asseoir devant le journal de vingt heures à la télé ne satisfait plus la majorité des gens. L'information se diffuse de n'importe où à partir des supports inédits, particulièrement les terminaux mobiles. Vous êtes en quête d'infos sur... le monde de l'info ? Parcourez le site internet Fredice.net ! Le monde de la "com" et des médias est un vrai labyrinthe sur lequel Fredice va vous éclairer. Faire la différence entre les sites web qui colportent des ragots, ceux qui ont vocation à distraire les gens et ceux qui diffusent des informations authentiques est impératif. Pour les communicants, la multiplication des supports permet d'atteindre davantage de prospects. Les responsables de la communication peuvent à présent jongler entre les canaux traditionnels, notamment la radio ou la presse, et les opportunités procurées par la toile : marketing par email, réseaux sociaux, etc. Les spécialistes doivent à la fois choisir les bons supports pour la bonne campagne et coupler les campagnes. C'est la même chose pour le public : on fait son choix entre les médias historiques comme les quotidiens et les appareils mobiles les plus récents. Quelle personne songerait à prendre le volant d'un camion, sans avoir pris de leçons ? C'est exactement la même histoire, à présent, avec le web.